0

Panier

La Carte du Marsouin et du Bigor

Créée en 2004, la carte du marsouin est le signe fort d’appartenance, de reconnaissance et d’entraide de la communauté des troupes de marine. Elle devient, en novembre 2013 la carte "Marsouin - Bigor"

Adhérer. Pourquoi ?

Il existe incontestablement un lien très fort entre l’active et les anciens. Ensemble, ils constituent « la famille des Troupes de marine ». Les premiers forment la branche cadette sous l’autorité morale du « père de l’Arme »; les seconds la branche ainée sous la tutelle du président de la Fédération des anciens d’outre-mer et anciens combattants des Troupes de marine (FNAOM-ACTDM). Cette réalité se concrétise au travers des actions communes de mémoire telle la commémoration des combats de Bazeilles, d’entraide et de rayonnement. La revue L’Ancre d’Or-Bazeilles, regroupant des articles de l’active et de la fédération en est un exemple tout comme le partenariat signé entre la FNAOM-ACTDM et l’état-major spécialisé pour l’outre-mer et l’étranger (EMSOME), localement décliné par des conventions entre les régiments et leur amicale. Ainsi, les domaines de coopération et d’appui que les anciens peuvent apporter aux unités d’active, chacun restant naturellement dans son registre, sont fixés et permettent des contacts réguliers entre jeunes et anciens. Enfin, l’appartenance à « la famille » est matérialisée par l’existence d’une carte d’identité commune, la carte du marsouin et du bigor, créée en 2006 par le général Le Pichon, et dont la détention marque son adhésion à la solidarité, au rayonnement, à la mémoire et aux valeurs de l’Arme. Les anciens conduisent leurs actions de défense, de rayonnement et de mémoire de l’Arme au travers de la Fédération des anciens d’outre-mer et anciens combattants des Troupes de marine (FNAOM-ACTDM).

Fréquence d’émission et avantage fiscal.

Compte tenu de la fréquence d’émission de la carte « Marsouin – Bigor » vous recevrez votre nouvelle carte dans un délai maximal de deux mois. Vous êtes abonné à la revue des Troupes de marine « l’Ancre d’Or – Bazeilles ». Elle se décline en deux versions : papier et numérique, à préciser lors de la souscription. La qualité de son papier et de ses photos (sans oublier les articles bien sûr) en fait le lien idéal entre toutes les générations de la grande « Famille » des Troupes de marine. La revue L’Ancre d’Or-Bazeilles, regroupant des articles de l’active (EMSOME : Etat-major spécialisé pour l’outremer et l’étranger) et de la fédération (FNAOM-ACTDM : Fédération des anciens d’outre-mer et anciens combattants des Troupes de marine), comporte 66 pages et parait à la fin des mois de février, avril, juin, août, octobre et décembre. La FNAOM-ACTDM étant déclarée d’utilité publique, l’habilitation à recevoir des dons ouvrant droit à avantage fiscal lui est accordée. A partir de l’adhésion « soutien » vous bénéficiez d’un crédit d’impôts de 66% du montant de votre adhésion dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Formulaire d'adhésion en ligne

À partir de : 32,00 / année

Effacer
  • *Mon adhésion

    *Type de version pour la revue

    Réinitialiser les options

    *N° carte marsouin/bigor (ou 00000 si inconnu)

    *Situation

    *Civilité/Grade

    *Arme (TDM ou autre)

    *Affectation

    Faire un don

À partir de : 32,00 / année

ou Formulaire papier

Nouvelle procédure :

Il vous est dorénavant demandé de créer un compte personnel pour gérer votre adhésion à la carte du marsouin et du bigor et vos achats à la boutique.

Si vous avez opté pour l’Ancre d’or au format numérique, les identifiants restent valides pour accéder aux pages de la CMB ou de la boutique.

Connexion

Connectez-vous pour accéder à l'AOB en ligne

Si vous vous connectez pour la première fois ou que vous avez perdu votre mot de passe, veuillez cliquer sur le bouton première connexion juste au dessus, puis suivez les instructions.

Cher client, chère cliente.
En raison du congrès annuel de la FNAOM, les expéditions de la boutique sont suspendues jusqu’au 30 mai.
Vous pouvez cependant commander.
En vous priant de nous excuser pour la gêne occasionnée.
Le bureau de la FNAOM