Colo or not colo

 

"To be or not to be ? That is the question !". La fameuse interrogation du Hamlet de Shakespeare a été parodiée pour fournir un titre à cette étude sur les insignes des troupes coloniales et des troupes de marine. En effet, tout collectionneur s’est un jour posé la question de savoir si celui qu’il avait dans les mains ou qu’il se proposait d’acquérir était "un colo ou non".

 Il faut dire que la réponse n’est pas toujours évidente. Cette étude se propose de tenter de dégager quelques pistes pour essayer de clarifier le débat.

 

Mais il ne s’agit pas de fixer une quelconque norme. Chaque collectionneur, au vu des quelques principes dégagés, "mettra la barre" où il le veut.

Outre celle du rédacteur, cette étude est l’œuvre de plusieurs contributeurs :

- Celle du général Pellegrini, de l’Arme, qui a prodigué de nombreux conseils parfaitement avisés et s’est livré à une relecture pointilleuse ;
-
Celle de collectionneurs appartenant au Forum des Insignes et Médaille sur Internet. Chacun d’eux, spécialiste reconnu des insignes de son Arme ou de son Service, a apporté un éclairage sur les raisons de la présence de l’Ancre de la Coloniale sur les insignes de son thème de collection.
Je veux ici leur témoigner ma très grande gratitude.

Beaucoup d’affirmations pourront paraître contestables car elles résultent d’une appréciation de l’auteur de cette étude. C’est que le sujet est ardu et, s’il ne l’était pas, cela se saurait et des études auraient déjà été entreprises ! C’est dire la folie de ce projet !

Comme toutes les études déjà entreprises, celle-ci comporte très certainement des erreurs, des oublis ou des approximations. Toute proposition de modification sera accueillie avec un très grand intérêt et, le cas échéant, pourra donner lieu à la rédaction d’une version ultérieure améliorée.

 Pierre LANG

Version PDF    =>          Version numérique =>

 

© www.troupesdemarine-ancredor.org